Famille et SociétéMédia

La Prise au piège avec les propos rapportés (3-2)

Les chi’ites et les sunnites ne se sont pas attachés au Message divin en adoptant la tradition rapportée

Ceci est la suite de ce qui a été dit précédemment afin de mentionner la réalité dévoilée par le penseur émirati Alî Muhammad al-Churafâ al-Hammâdî dans son célèbre ouvrage Les Musulmans entre discours religieux et Message divin, publié par dur al-Nikhba lil Nachr wal Tawzî’, et qui concerne les Ulémas sunnites lorsqu’ils ont décrété des codes servant plus leurs intérêts personnels que le message divin au point de devenir, eux-mêmes, un danger pour l’Islam et pour les musulmans, à l’instar des juifs, des maguséens et leurs fidèles parmi les chi’ites, comme l’annonce l’auteur : «  La Fitna s’est déclaré entre entre-eux parce qu’ils n’ont pas obéi à l’ordre du Seigneur qui les appelle à être unis, autour du message divin ; Des querelles et des guerres ont éclaté, entre-eux, sur plus de quatorze siècles alors que le Seigneur les en a avertis comme il est rapporté : « Ceux qui scindent leur foi et qui se partagent en sectes, tu n’auras aucun rapport avec eux. Leur affaire ne concerne que Dieu, qui leur rappellera ensuite ce qu’ils ont fait. » » Coran (IV, 159)

Par ces versets, le Seigneur -Exalté Soit-Il-informe les musulmans que le messager venu avec l’idée de l’unicité divine, les appelle à s’attacher au livre de Dieu qui les unis et les protège contre toute division et contre toute querelle, alors qu’ils ne l’ont pas suivi et se sont divisé en sectes et groupes. De ce fait, le messager n’est plus des leurs car ils ont préféré suivre le discours humain ; ainsi, ils ne suivent plus la parole du messager par leurs divisions bien que ce dernier les invites à l’unité, la solidarité et l’aide mutuelle sans éclater et se diviser en sectes.

Dès l’apparition des guerres entre-eux, qui les ont conduit à détruire leurs territoires, à tuer les enfants, à violer leurs femmes sans oublier les milliers d’innocents morts injustement, le Seigneur est en colère contre eux ; tout cela parce qu’ils se sont égarés du message divin, comme il est dit : « Mais celui qui se détournera de Mon Rappel mènera une vie misérable. » Coran (XX, 124)

 

Il s’ensuit qu’il n’y a aucun verset qui invite à suivre quelconque secte qui n’a pas à exister selon le dogme fondateur. Le message divin, invite l’Humanité toute entière à l’Islam, à l’unité, à s’attacher au Coran et les met en garde contre toute division en sectes, groupes ou partis. Il n’y a de ce fait qu’une seule appellation, Muslimûn-s, Les Musulmans, avec laquelle se dissipe toute division en secte ou autre et la seule appartenance est simplement à l’Islam, comme il est rapporté : « Ceux qui redeviennent infidèles après avoir cru, et qui ne font ensuite qu’accroître leur infidélité, le repentir de ceux-là ne sera point accueilli. Ceux-là sont les Egarés. » Coran (III, 85)

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer